mardi 27 mars 2007

Curry de lentilles corail, un peu comme un dahl indien

Connaissez-vous ce plat typiquement indien qu'est le "Dhal" : c'est à dire un genre de soupe-purée de légumineuses, à base de lentilles et/ou de pois jaunes cuisinés longuement dans un mélange d'épices. Cela donne une sorte de purée (non lisse) de lentilles ou de pois (vous aurez compris qu'on n'est pas dans la cuisine al dente !). 

Lentilles ou pois ? Quoi en fait ? En Inde, il existe (apparemment) différentes sortes de lentilles et de pois secs, de couleur jaune. Les dénicher par ici n'est pas toujours aisé. Plusieurs possibilités s'offrent à vous :

- solution sans prise de tête : adapter la recette à des lentilles corail. Ces lentilles orange, petites et fines, se trouvent partout, désormais. Pensez toutefois aux magasins bio ou aux rayons "en vrac" des supermarchés, qui vous permettent d'acheter la juste la quantité pour la recette. Ces lentilles n'ont pas besoin de tremper au préalable. Elles cuisent très rapidement (15 minutes), leur consistance se défait pendant la cuisson et elles sont très digestes.

- version proposée sur la photo : avec des lentilles jaunes supposées être indiennes. Ces lentilles ressemblent, en format et en consistance, à des pois cassés, leur goût est plutôt entre la lentille et le pois-chiche et elles sont vraiment délicieuses et idéales pour cette recette. On les fait tremper 1h ou 2 dans l'eau froide avant cuisson, et elles cuisent 1h30 environ. 

Note du 26 octobre 2014. La marque "Blue Elephant", spécialisée dans les produits thaï, vendait des paquets de lentilles avec épices spéciales pour Dhal il y a quelques années ; je trouvais cela à Monoprix... entre autres... mais j'ai l'impression que ce produit a disparu de la circulation. J'imagine qu'on peut trouver cela dans les épiceries indiennes ou dans les épiceries exotiques les mieux pourvues.

- autre version possible, plus longue : avec des pois-chiches. La cuisine indienne y fait beaucoup appel, le pois-chiche n'est pas réservé à la cuisine méditerranéenne... Trempage préalable obligatoire dans l'eau froide au moins 24h. Ne prenez pas des pois-chiches en bocal ou en boîte. Il faut partir des pois-chiches secs, c'est tellement meilleur, le goût n'a rien à voir. Après trempage, il faudra dépelliculer les pois-chiches, c'est à dire les débarrasser de leur peau extérieure translucide. Eh oui hélas... Si vous n'en faites qu'un peu ça ira vite, mais attention, c'est pénible et chronophage si vous cuisinez ce Dhal pour 8 personnes. Cuisson après trempage : 1h30 à 2h.


Dhal de lentilles à ma façon


Pour un plat unique pour 2 personnes :
- 200g de lentilles ou pois-chiches ou ce que vous aurez choisi
- 1 c. à café rase de mélange d'épices indiennes maison (masala) ou 1 c. à café de pâte de curry indien (au rayon exotique des supermarchés).
- quelques brins de coriandre fraîche
- 20 cl de lait de coco. Pas très orthodoxe, je sais : dans le Nord de l'Inde, d'où vient le Dhal, pas de cocotiers donc pas de lait de coco dans les traditions culinaires... Mais j'aime bien en mettre malgré tout, cela donne une touche crémeuse et douce, et tant pis, laissons hurler les puristes !

1. Egouttez les lentilles ou les pois s'ils ont trempé au préalable.

2. Dans une large cocotte à fond épais (en fonte ou à défaut, une sauteuse), faites revenir doucement le mélange de masala avec un oignon haché et 1 c. à soupe d'huile ou de ghee (beurre clarifié indien).

3. Ajoutez les lentilles ou les pois, 75 cl de litre de bouillon de volaille ou d'eau, 1 c. à soupe rase de concentré de tomates et laisser mijoter à feu doux jusqu'à ce que le mélange vire à la soupe-purée. Ajoutez régulièrement du liquide en cours de cuisson si nécessaire. Ne salez qu'à la fin, si nécessaire et en fonction de votre goût, afin que les légumineuses ne durcissent pas lors de la cuisson.

4. En fin de cuisson, ajoutez 20 cl de lait de coco, laissez mijoter encore 3 minutes à couvert, puis ajoutez quelques brins de coriandre fraîche ciselée au moment de servir.

5. Accompagnez ce Dhal de petits pains indiens type chapati ou naans, ou bien de riz basmati ; et d'une raïta de concombre (concombre au yaourt).

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire