jeudi 28 juin 2007

Marbré matcha et chocolat blanc

La saison des cocktails touche (enfin) à sa fin... encore ce soir, et c'est fini. OUF ! L'Homme disait hier soir en sortant de table : j'ai l'impression d'avoir pris 5 kg en une semaine. Tant qu'il ne pense pas que c'est moi qui ai pris 5 kilos, tout va bien (je plaisante bien sûr).

Depuis mon ratage de biscuits sablés de l'autre jour, l'envie d'une douceur parfumée au matcha m'est restée. Malgré la suralimentation de ces derniers jours, je n'ai pas pu résister à l'envie de faire cette recette, repérée sur La tartine gourmande, un marbré matcha-chocolat blanc. D'ordinaire je regarde avec dédain le chocolat blanc, moi qui n'aime que le noir ... aussi noir que possible. Mais l'idée du contraste entre l'amertume légère du matcha et la douceur lactée du chocolat blanc m'a plu. De la tentation à la tentative, et même la réalisation, il n'a pas fallu longtemps. Quelques minutes pour convertir les proportions de la recette d'origine, qui sont indiquées en onces, et hop, voici ma version (entre autres j'ai mis un peu moins de sucre que dans la recette originale). 

Marbré matcha et chocolat blanc




Pour un moule à cake de 24 cm environ :
- 3 œufs
- 180 g de farine
- 80 g de chocolat blanc
- 120 g de beurre salé
- 125 g de sucre
- 1 cc légèrement bombée de thé matcha
- 1 cc de levure chimique
- 1 cc de bicarbonate de soude

1. Faire fondre le beurre. Faire fondre (à part) le chocolat blanc au bain-marie (cela met du temps, et ça donne une pâte épaisse et collante : normal c'est bourré de sucre...! mais ça se mélange sans problème à l'appareil)

2. Mettre les oeufs avec le sucre dans un saladier et battre jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Ajouter la farine tamisée et la levure, le beurre fondu. Préchauffer le four à 180°C.

3. Diviser la préparation en deux, 2/3 et 1/3. Ajouter le chocolat fondu aux 2/3 de la pâte et la poudre de thé matcha dans le 1/3 restant.

4. Beurrer un moule à cake s'il n'est pas en silicone et verser la moitié de la préparation au chocolat blanc, puis la préparation au matcha, puis terminer avec le reste de pâte au chocolat. Marquer légèrement le milieu du cake avec un couteau ou une spatule pour éviter qu'il n'éclate à la cuisson.

5. Enfourner pour 50 minutes environ à 180°. Une lame de couteau insérée dans le cake doit ressortir sèche. Laisser tiédir légèrement avant de démouler.

Verdict : un délice, moelleux, dense mais pas bourratif. Le contraste entre le goût du matcha et celui du chocolat blanc est vraiment très très réussi. J'adore. Ce cake se mange sans faim, il est hautement dangereux en période de régime bikini ou contre les effets secondaires d'une vie sociale bien remplie, mais très indiqué pour se remonter le moral quand on sait que dans une semaine, on sera à Paris, par 15° (l'après-midi), sous la pluie et qu'il n'y aura plus d'Homme ni de mangues (sauf dans les pots de confitures).

Y a quand même un détail qui m'intrigue, lorsque je regarde l'allure de ce marbré : d'abord il n'y a que deux couches et non trois, ensuite la couche matcha du cake s'est bizarrement retrouvée en bas. Alors que j'avais bien commencé par étaler une couche de chocolat blanc, puis une de matcha, en terminant par le reste de chocolat ... Et puis logiquement la pâte au chocolat blanc devrait être plus lourde que celle au matcha... alors pourquoi est-elle remontée (ou plutôt : pourquoi le matcha est-il descendu ?) Mystère ! 

Allez, c'est pas tout, mais j'ai encore des confitures sur le feu, et des cartons à boucler...

Avant de vous quitter, une petite photo des dernières fournées exotiques... avec en prime mon fond d'écran actuel, une fleur de lotus "rapportée" de notre dernier voyage en Chine...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire