mardi 26 juin 2007

Mes épices... bientôt dans la caisse maritime

Pour répondre à l'invitation de Minouchkah de Passion Culinaire, voici les épices de ma cuisine dakaroise, quelques jours avant que j'emballe tout cela pour rapatriement vers la France.


Pas de mise en scène particulière, comme vous pouvez voir. Je conserve ces épices dans un coin assez sombre de la cuisine (je n'ose pas dire un endroit frais et sec, c'est impossible, je me marre à chaque fois que je vois cette consigne de conservation sur les emballages des produits alimentaires...). J'ai simplement ouvert les pots et disposé l'ensemble sur le plan de travail pour prendre une photo à la lumière du jour. 

Il y a essentiellement des choses très classiques, d'autres un peu plus rares, comme la cardamome noire ou les feuilles de curry, ou le sumac, un condiment typiquement libanais que je ne connaissais pas avant de venir à Dakar.

Les boîtes blanches ou les pots en verre que vous voyez sont évidemment, pour la plupart, de la récup'. Ces choses-là ne se jettent pas, ici tout particulièrement. J'ai donc une collection de contenants aussi abondante que disparate (dans le tas il y a quelques pots de chez Ducr.... ou Albert M..., mais ils sont finalement minoritaires). Ces pots récupérés à droite et à gauche ne servent pas seulement au stockage des épices, mais aux conserves maison... principalement des confitures !

Pour revenir aux épices, je disais qu'elles vont être exclues temporairement de ma cuisine, puisqu'il faut faire partir notre caisse maritime un mois avant notre propre retour en France. Si je les gardais ici, je serais obligée de tout racheter une fois rentrée en France. Résignons-nous, de toute façon nous n'aurons plus de vaisselle, plus de casseroles, plus de petit électroménager... Ce sera camping et sandwichs ou resto pour quelques semaines. Enfin surtout pour l'Homme, car pour ma part j'ai des occupation intello-estivales en Europe, des colloques où le chant sera à l'honneur, mais sans doute pas dans les casseroles... Attention je ne suis pas en train de vous dire que je vous abandonne ! Je vais encore une fois squatter la cuisine (et l'appartement) de maman, en attendant d'emménager dans notre nouveau chez nous, mi-août.

Voilà en quelques mots le programme de cet été.... à très bientôt, quoi qu'il arrive !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire