mardi 29 juillet 2008

Brownies choco-banane-pécan ultra riches pour cerveaux surmenés


Hier, lundi 28 juillet 2008 était un jour historique pour le 2e étage d'une des tours de la BnF. De quoi justifier une interruption de la série consacrée aux antipasti (rassurez-vous, le programme reprendra normalement après).

Non, cet événement ne concerne ni ma voisine de bureau ni sa taupe, l'une et l'autre toujours aussi taxidermiques.

Imaginez un peu la révolution. Depuis plus de 10 ans, le 2e étage de la tour n°2 (T2 pour les intimes) est le seul endroit de la BnF dépourvu de machine à café et de distributeur de boissons. La raison ? Le bon plaisir de l'ancienne maîtresse des lieux.

"Dans ce service, on ne fait pas de pause café", aurait-elle dit.

Résultat, depuis 10 ans, les occupants du 2e ont pris l'habitude d'aller se fournir au 1er ou au 3e, ce qui fait qu'au lieu de perdre 30 secondes, ils gaspillent allègrement 1 minute, voire 1 minute 30 de leur temps de travail.
Récemment, la personne en question a atteint le sommet de sa carrière et le dernier étage de bureaux de la tour (j'ignore si elle a fait enlever la machine à café à son arrivée). Au 2e, la nomination d'un nouveau chef, monsieur 3C (pour chocolat, café, clope) a fait naître un espoir de changement, dans ce domaine et dans d'autres.

Il aura fallu 6 mois, mais tout finit par arriver, depuis aujourd'hui nous avons une machine à café et un distributeur de boissons. C'est pas que l'offre soit géniale, en même temps, depuis que nous avons changé de prestataire, un réel effort a été fait, on peut même avoir du thé en sachet de qualité correcte.

Pour fêter cet événement et offrir aux collègues du 2e une pause gourmandise, j'ai concocté une recette de brownies ultra riches, ultra chocolatés, avec une pointe de banane et des noix de pécan. Faut-il que j'insiste lourdement ? C'est une tuerie scandaleusement fondante, crémeuse même, parfumée. Succès garanti sur les cerveaux surmenés, pourvu qu'ils soient accessibles à la notion de plaisir.


Brownies choco-banane-pécan

the very best ones... 





- 100g de chocolat noir à 70% de cacao
- 90g de beurre (moitié 1/2 sel, moitié doux, c'est encore mieux)
- 85g de chair de banane bien mûre
- 35g de noix de pécan
- 1 pincée de cannelle
- 2 cs de rhum
- 100g de sucre glace
- 30g de farine
- 20g de cacao en poudre
- 2 oeufs

1. Préchauffer le four à 180°. Faire fondre le chocolat coupé en morceaux et le beurre au bain-marie ou au micro-ondes. Ajouter la chair de banane et le rhum, mixer le tout pour lisser la préparation. Ajouter les noix de pécan coupées en deux ou en quatre (pour ne pas avoir de trop gros morceaux dans la pâte).

2. Dans un autre saladier, mélanger farine, cacao, cannelle et sucre glace tamisés. Ajouter ce mélange au chocolat fondu.

3. Incorporer les oeufs entiers et mélanger pour homogénéiser le tout.

4. Verser dans un moule carré et faire cuire 20-25 minutes. Laisser refroidir, puis découper en carrés.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire