mardi 9 juin 2009

Petits pieds, tresses dorées (brioches au sucre)


Après avoir accumulé une quantité déraisonnable de farines dans les placards de ma petite cuisine, j'essaie de déstocker un peu. Comme je suis souvent à la maison, surtout quand la météo est trop grincheuse pour envisager la moindre promenade avec poussette, j'ai tout loisir d'attendre que ça pétrisse, que ça lève, et que ça cuise. 


Pendant que je converse à coup de "areuh" et que je m'extasie sur les pieds minuscules de mini K. (deux mois aujourd'hui), la MAP et le four travaillent à ma place. Je me contente de trouver une recette, de peser les ingrédients, d'enfourner. Et de déguster. 

Cette brioche tressée est très moelleuse, sa mie dorée délicatement aérée. Elle est discrètement parfumée à la vanille et à la fleur d'oranger. Une brioche vraiment parfaite en texture comme en saveur, et qui se conserve sans sécher deux à trois jours. En plus, elle se congèle et se décongèle sans rien perdre de ses qualités. Chose très appréciable certains dimanches... 


Rien ne vous oblige à la tresser si vous n'en avez pas envie, elle s'accommode de toutes les formes, moule à brioche, moule à cake, briochettes individuelles, du moment que vous adaptez le temps de cuisson... 

Brioche tressée au sucre en grains



Pour 1 grosse ou 2 petits brioches : 

Pour la poolish (à préparer 12h à l'avance) : 
- lait : 150 ml 
- farine T45 : 150g 
- levure de boulangerie lyophilisée (déshydratée) : 1 pincée

Pour la pâte : 
- jaunes d'oeufs : 3 + 1 pour la dorure 
- farine T45 : 260g 
- sel : 1 cc 
- levure de boulangerie déshydratée : 1/2 cc 
- beurre : 70g 
- sucre : 35g 
- vanille liquide : 1cc 
- eau de fleurs d'oranger : 1 cs 
- arôme naturel d'orange : quelques gouttes 
- vinaigre : 1 cc 
- lait : 1 cs (pour la dorure) 
- sucre en grains : 3 cs environ 

1. La veille au soir ou le soir pour le matin (soit environ 12h à l'avance), mélangez les ingrédients de la poolish. Couvrez d'un torchon et laissez reposer dans un endroit à l'abri des courants d'air (directement dans la cuve de la MAP, c'est parfait).

2. A l'issue de ce temps de repos, ajoutez les jaunes d'oeufs battus, la vanille, l'eau de fleurs d'oranger, l'extrait naturel d'orange, le vinaigre, puis les ingrédients secs (farine, levure, sucre, beurre à température ambiante). Programmez sur "pâte seule". 

3. A l'issue du programme, sortez le pâton de la MAP, divisez-le en 3 parts égales si vous voulez obtenir une grosse brioche, ou 6 si vous voulez en faire deux petites. Façonnez des boudins de pâte, posez-les sur une plaque et tressez-les de manière très lâche afin qu'ils puissent lever. Laissez reposer encore 1 heure dans un endroit tiède. 

4. Préchauffez le four à 200° C. Dorez la tresse au jaune d'oeuf mélangé à 1 cs de lait, saupoudrez de sucre en grains* et enfournez. Au bout de 5 minutes, baissez la température du four à 180° et laissez cuire encore une vingtaine de minutes (dix à quinze minutes si vous faites deux petites tresses). Surveillez bien la cuisson car la dorure vire facilement au charbon. Laissez refroidir sur une grille. 

*Ô miracle inexplicable, ce sucre-là ne fond pas, ne caramélise pas, il reste tout beau tout blanc après cuisson. Si c'est pas merveilleux... 




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire