vendredi 20 mai 2011

Cake au blé noir, algues et truite fumée. Défi des blogueuses




Une fois n'est pas coutume, cette recette concourt pour le "défi des blogueuses" organisé par le site Cuisine du Journal des Femmes. Vous pouvez donc la retrouver, identique, ici (comme toutes les recettes de ce blog, d'ailleurs...).

J'ai "inventé" ce cake au blé noir, aux algues et à la truite fumée dans l'idée d'accompagner des fruits de mer. Pour varier, en somme, du sempiternel pain (de seigle ou pain blanc) et beurre (aussi bon soient-ils, irremplaçables penseront certains). Je voulais quelque chose qui soit moelleux, parfumé aux algues. Avec un peu de poisson fumé pour relever le goût. Un cake qui puisse également être servi seul, en pique-nique, ou comme plat rapide du soir, accompagné d'une salade.

L'algue kombu au goût puissant et l'algue wakamé délicatement iodée, à la consistance tendre, se mêlent avec bonheur. La saveur de la truite fumée est moins prononcée que celle du saumon c'est pourquoi je l'ai préférée à ce dernier ; ceux qui ne l'aiment pas peuvent également utiliser des petites crevettes grises ou des petites bouquet (la corvée de décorticage en vaut la peine). La farine de sarrasin apporte une saveur immédiatement reconnaissable de Bretagne et de bord d'Océan. Derrière ce cake se cache une terrible envie de vacances...

Les plus gourmands dégusteront ce cake en tranches épaisses, avec un peu de crème fraîche fouettée ou nature.

Les ingrédients sont faciles à trouver en épicerie bio (pour les algues), au rayon traiteur du supermarché ou chez le poissonnier pour la truite fumée (prenez des produits de qualité pour éviter les mauvaises surprises). 


Cake au blé noir, algues et truite fumée

Ingrédients pour un moule à cake moyen
- 3 œufs
- 120g de farine de blé T55
- 30g de farine de blé noir (sarrasin)
- 11g de levure chimique (1 sachet)
- 10 cm x 4 cm environ d’algue kombu séchée, à faire tremper dans 1/2litre d’eau froide 12h avant la préparation du cake
- 5 « filaments » d’algues wakamé (environ 50g une fois les algues réhydratées (celles-ci se réhydratent en 10 minutes de trempage à l’eau froide)
- 50g de truite fumée, si possible dans une tranche épaisse (1 cm d'épaisseur)
- 1 cc rase de sel
- 10 cl de lait
- 5 cl d’huile neutre
- facultatif : 1 cc d’algue kombu en poudre pour renforcer le goût (en épiceries japonaises)


1. La veille, faites tremper l’algue kombu dans ½ litre d’eau froide.
2. Le jour-même, ajoutez au kombu les algues wakamé. Patientez une dizaine de minutes, puis égouttez soigneusement et posez les algues sur du papier absorbant ou un torchon propre, non parfumé.
3. Préchauffez le four à 180° C. Beurrez un moule à cake et réservez-le au réfrigérateur.
4. Taillez le kombu en fine julienne. Laissez les algues wakamé entières. Détaillez la truite fumée en cubes si l’épaisseur le permet, sinon coupez la tranche en morceaux de 3-4 cm de côté.
5. Battez les œufs en omelette, ajoutez le sel, la farine de blé, la farine de sarrasin, la poudre de kombu si vous en utilisez, la levure chimique, délayez avec le lait à peine tiède et ajoutez l’huile. Ajoutez les morceaux de truite fumée et le kombu émincé.
6. Dans le moule beurré, disposez une couche d’appareil à cake, puis posez une algue wakamé, une couche d’appareil à cake, et ainsi de suite jusqu’à épuisement des ingrédients.
7. Enfournez pour 45 minutes environ. Dégustez en apéritif avec un peu de crème aigre, ou en accompagnement d’huîtres ou de poissons fumés.

Evitez de remplacer la truite fumée par du saumon fumé, dont le goût très prononcé masquera celui des algues. En revanche, vous pouvez opter pour d’autres poissons fumés, du moment que leur goût n’est pas trop marqué. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire