jeudi 15 décembre 2011

Noël et son cortège de petits biscuits


Ben non, y a pas que le pudding qui parfume la maison pendant la période de l'Avent : voici maintenant la sélection de l'année 2011 en matière de petits biscuits de Noël. 

Les recettes sont piochées chez Loukoum et chez Mingou, deux adresses incontournables !




Zimtsterne (étoiles à la cannelle)



Ce n'est pas une recette très orthodoxe. Mais elle donne une résultat plus moelleux et c'est tant mieux. Il faut trouver la bonne durée et température de cuisson. Pas assez cuits, ils sont un peu farineux ; trop cuits, ils peuvent devenir durs comme de la pierre. D'un four à l'autre, c'est assez variable. Et puis cela dépend de la taille de vos étoiles, bien sûr...

Pour trentaine de petites étoiles (2,5 cm d'une pointe à l'autre et 8 mm d'épaisseur)
- 200 g de poudre d'amandes
- 60 g de sucre en poudre
- 100 g de sucre glace
- 2 cc rases de cannelle moulue
- 160 g de farine
- 2 blancs d'oeufs (70g)

Pour le glaçage
(il vous en restera plein, vous pouvez diviser les proportions par deux, ou alors glacer d'autres biscuits avec)
- 150 g de sucre glace
- 1 blanc d'oeuf monté en neige
- 1 c.s. de jus de citron

1. Dans un saladier, mélangez la poudre d'amandes, les sucres, la cannelle et la farine, ajoutez les blancs d'œufs et mélangez jusqu'à obtenir une boule.
2. Sur un plan de travail fariné, étalez la pâte sur 8 mm d'épaisseur et découpez des étoiles à l'emporte-pièce. Posez-les sur la plaque du four recouverte de papier sulfurisé.
3. Préchauffez le four à 150 °C. Enfournez pour 8 minutes, pas plus. Laissez les étoiles refroidir avant de les mettre sur une grille. Déposez la feuille de papier sulfurisé qui a servi à la cuisson sous la grille: ça évitera de salir le plan de travail si le glaçage coule.
4. Quand les étoiles sont complètement refroidies, préparez le glaçage en incorporant délicatement le sucre glace aux blancs d'oeufs montés en neige, ajoutez le citron pour détendre un peu l'ensemble, au besoin (le glaçage est parfois un peu épais en fonction du poids des blancs d'oeufs). Nappez les étoiles de ce glaçage à l'aide d'un pinceau ou d'une poche à douille. Laissez sécher.

Anis bredele d'Alsace

Je ne les aime que très moyennement, car l'anis n'est pas ma tasse de thé... Mais ils sont si jolis à voir que j'en fais quand même. il y en plus pour les autres ;-) 



Pour une vingtaine de biscuits 
- 1 oeuf entier 
- 85g de sucre semoule 
- 1g d'anis vert moulu (5g dans la recette d'origine... beaucoup trop pour moi) 
- 85 g de farine T45 tamisée 

1. Dans le bol, battre les oeufs et le sucre pendant 10 minutes au fouet électrique. Ajoutez l'anis vert puis incorporez la farine tamisée tout en remuant pour obtenir une pâte onctueuse.
2. A l’aide d'une poche à douille, dressez sur une plaque recouverte de papier sulfurisé des petits tas de 3 cm de diamètre environ. Laissez croûter pendant 3 heures.
3. Préchauffez le four à 190°C. Enfournez pour 3 à 5 minutes (ils ne doivent en aucun cas brunir).


Brunsli de Bâle

Un vrai bonheur, ces petits sablés tendres, chocolatés, épicés, relevés d'une pointe d'alcool. 



Pour une trentaine de biscuits
- 125g d'amandes en poudre
- 85g de sucre en poudre
- 30g de chocolat noir haché au couteau
- 1 cs rase de farine T45
- 1/4 cc de cannelle
- 1 pincée de clou de girofle moulu
- 1 cs de kirsch ou de rhum
- 1 blanc d'œuf
- cassonade

1. Mélangez les amandes, le sucre, le chocolat, la farine, les épices et l'alcool.
2. Battez les blancs en neige pas très ferme, ajoutez en quatre fois le mélange de poudres aux blancs d'œuf à l'aide d'une maryse. Formez une boule de pâte homogène. Filmez et mettez au frais pour 1h.
3. Saupoudrez le plan de travail de cassonade, abaissez la pâte sur 1 centimètre d'épaisseur. Découpez la pâte à l'emporte pièce ou au couteau et déposez les biscuits au fur et à mesure sur la plaque du four recouverte de papier sulfurisé.
4. Saupoudrez le dessus des biscuits de cassonade (comme ça les deux faces seront recouvertes). Laissez reposer 3 heures à température ambiante.
5. Préchauffez le four à 230°C, faites cuire les biscuits 5 minutes: ils doivent rester moelleux à l'intérieur. Laissez refroidir sur la plaque avant de les déposer sur une grille.


Leckerli de Bâle (version moelleuse)

Mes chouchous ! La recette que j'avais testée l'année passée m'avait parue moins convaincante. Les "vrais" leckerli ont une consistance assez particulière, dure et collante, qui ne plaît pas à tout le monde, et ils sont vraiment très, très sucrés. Cette recette, plus moelleuse, plus proche du pain d'épices, est peut-être moins conforme à la tradition, mais elle a beaucoup de succès.


Pour vingtaine de carrés de 2 cm de côté 
- 40g d’amandes et de noix hachées grossièrement (amandes effilées dans la recette originale) 
- 100g de farine (T45) 
- 30g de farine de seigle 
- 1/2 sachet de levure chimique 
- 2g d’épices à pain d’épice 
- 130g de miel 
- 1 petit œuf 
- 20g d'écorces d'orange et de citron confites découpées en petits dés 
- 20g de gingembre confit découpé en petits dés 

Pour le glaçage 
- 50g de sucre glace 
- 15g de rhum (j'ai mis un mélange rhum / jus de citron) 

1. Faites dorer à sec dans une poêle les amandes (pas fait).
2. Dans un saladier, mélangez les farines et la levure, ajoutez ensuite les épices, le miel, l'œuf, les amandes et les fruits confits. Travaillez la pâte pour obtenir un mélange homogène. La pâte est souple, elle ne forme pas de boule. Mettez au frais pour 1 heure. 
3. Au bout de ce temps, préchauffez le four à 220°C, étalez la pâte sur une feuille de papier sulfurisé sur 6 à 10 millimètres d’épaisseur. Faites cuire environ 10-12 minutes à 220°C.
4. Sortez le biscuit du four, laissez à peine reposer le temps de préparer le glaçage : mélangez le sucre glace et le rhum ou le jus de citron. A l’aide d’un pinceau, nappez la surface du biscuit de la moitié du glaçage. Laissez ce glaçage se figer puis nappez le biscuit avec la deuxième moitié du glaçage. Laissez complètement refroidir et sécher, puis découpez en carrés. Conservez dans une boite métallique.


Linzeraugen ("yeux de Linz")

Ceux-là demandent beaucoup de patience et d'adresse (j'en manque cruellement), pour un résultat moyennement convaincant : dès le lendemain, les biscuit étaient tout ramollis par la confiture. Dommage car à la sortie du four, les sablés étaient très prometteurs sur le plan gustatif. C'est la première et sans doute la dernière fois que je me lance dans les Linzeraugen. Si vous voulez néanmoins la recette, allez voir chez Mingou, elle est plus douée que moi en la matière ;-) 



1 commentaire:

  1. Bonjour,


    Merci pour les Brunsli de Bâle, les miens viennent de sortir du four, on me disait 40 g de cacao noir non sucré.

    Je les ai emporté avec un emporte pièces écureuil, c' est joli, avec un petit oeil blanc.


    Heureuses fêtes de Noël. ♫


    rosie_line@yahoo.fr

    RépondreSupprimer