mercredi 22 février 2012

Bonheurs et désarrois. Tarte fine endives, pancetta et fromage filant




Hier, un merveilleux petit paquet, venu du Puy-en-Velay, a illuminé ma journée. L'attention ne pouvait être plus délicate : le contenu du disque, le joli timbre sur l'enveloppe, l'adorable carte-chanson-recette accompagnée de quelques lignes d'une belle écriture à l'encre. J'ai eu soudainement honte de mes récents colis-cadeaux, plutôt "bruts de fonderie". J'en remercie chaleureusement l'expéditrice.

Hier, j'ai vendu la poussette de mini K. à un type qui me l'a rapportée aujourd'hui, sans prévenir, la mine gênée et le regard fuyant. C'est que... le clip de fermeture de la sangle ne convient pas à sa femme. Je n'ai pas bronché et je l'ai remboursé. Après, je me suis sentie vraiment très poire. J'aurais dû protester au moins pour la forme. Cet épisode m'a plongée dans de sombres (et sottes) ruminations. 

En ce moment, ma cuisine (aussi) se complaît dans le registre amer. Après les oranges, les endives. Je vous propose une tarte délicieusement fine et croustillante, grâce à une pâte un peu spéciale, mais très légère. La garniture est onctueuse et gourmande, entre Nord et Sud. Avec des endives de pleine terre, petites et pas trop gorgées d'eau, l'amertume sera plus que discrète. Le mélange de fromages italiens (ici, mozzarella, provolone + une pointe de pecorino) apportera de la douceur et de l'onctuosité, avec cet irrésistible côté "filante" qui plaira même à vos enfants (la mienne reste désespérément réfractaire à tout autre légume que la pasta).

Tarte fine endives, pancetta et fromage filant



Pour le fond de tarte : 
- 60g de beurre- 2 portions de Vache qui rit - 160g de farine T55- 1 cs d'huile d'olive- 1/2 cc de sel fin- 5 à 6 cl d'eau très froide + 1 cc de vinaigre

Pour la garniture : 
- 4 belles tranches de vraie pancetta (à la coupe chez le charcutier ou chez un traiteur italien, mais surtout pas sous vide, en supermarché - ça n'a tout simplement rien à voir)- 4 petites endives de pleine terre (moins amères)- 1 oeuf- 5 cl de crème liquide entière + 2 cs de lait- 3 cs (généreuses) d'un mélange de fromages doux au choix (là, pas besoin de se ruiner chez le fromager-affineur : il en existe de tout prêts, en sachets, dans les rayons de vos supermarchés préférés et ils font parfaitement l'affaire)

1. Préparez la pâte en mélangeant du bout des doigts, beurre, farine, vache qui rit, huile d'olive et sel. Ajoutez le mélange eau + vinaigre d'un seul coup et formez une boule de pâte assez souple (plus souple que pour une pâte brisée ordinaire). Au besoin, ajoutez un peu d'eau si le résultat est trop sec. Laissez reposer 1h au frais.

2. Préchauffez le four à 180°C, étalez la pâte finement et faites cuire 10 minutes à blanc. Puis disposer les endives coupées en 4 ou en 6 dans la longueur selon leur taille, en alternance avec la pancetta que vous aurez taillée en lanières de 3 cm de large environ. Couvrez avec l'oeuf, le lait, la crème et le fromage rapidement battus ensemble (auxquels vous aurez ajouté une juste quantité de sel - pas trop -, du poivre et un peu de muscade si vous aimez).

3. Remettez au four pour 30 minutes environ.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire