samedi 20 octobre 2012

Tarte d'automne : butternut rôtie, magret fumé et épices tandoori




Une tarte très gourmande, aux couleurs éclatantes et chaleureuses, une recette dont l'idée me trottait dans la tête depuis plusieurs jours - il faut dire qu'il y a quelque temps, une jeune femme me demandait si par hasard, je n'avais pas une nouvelle recette de tarte d'automne à proposer. Je ne sais pas si cette tarte plaira à Anaïs, mais ici, elle a été engloutie à deux, hier soir, en écoutant la pluie battre les carreaux.

Tarte à la courge butternut rôtie, magret fumé et épices tandoori

Ingrédients pour garnir un moule à tarte rectangulaire de 35 cm x 11 cm
(3 à 4 personnes en entrée, 2 personnes en plat principal)

Fond de tarte :
- 50g de beurre 1/2 sel
- 70g de farine T55
- 60g de farine T65
- 1 portion de Vache qui rit
- 1 bonne pincée de sel
- 5 cl d'eau très froide
- 1/2 cc rase de crème de balsamique (ou 1 cc de vinaigre balsamique)

Garniture :
- 300g de courge butternut* - une douzaine de tranches de magret de canard fumé**
- 1 cs de beurre clarifié (ou pas, si vous n'en avez pas sous la main)
- 1/2 oignon doux des Cévennes
- 1 cc rase d'épices tandoori
- 2 cs de purée de châtaignes nature (magasins bio de préférence)
- 2 cs de crème liquide

*1 petite courge butternut ou un morceau de courge muscade. Evitez cependant le potimarron dans cette recette : sa consistance farineuse ne convient pas non plus. Evitez tout autant les grosses citrouilles et toutes les courges à chair fibreuse et aqueuse qui se transforment vite en purée.

** Si possible un produit artisanal de bonne qualité. Les magrets fumés vendus en grandes surfaces sont souvent trop salés et se raccornissent à la cuisson. Si vous n'avez que ce type de produit sous la main, je vous conseille de rincer les tranches de magret sous l'eau froide puis de les éponger sur du papier absorbant avant utilisation. 




1. Pâte à tarte

Mélangez les farines, le beurre, le sel et la Vache qui rit du bout des doigts jusqu'à obtenir un sable grossier. Ajoutez d'un coup l'eau froide dans laquelle vous aurez pris soin de diluer la crème de balsamique. Fraisez la pâte et formez une boule que vous aplatirez et étalerez aussitôt sur une feuille de papier cuisson, aux dimensions du moule à tarte. Piquez le fond de pâte, couvrez de film alimentaire et glissez au frigo pour 1 heure.

Je pratique cette recette de pâte à tarte depuis plusieurs années et je peux vous dire que par rapport à une pâte brisée ordinaire, elle est meilleure et beaucoup plus facile à travailler. On peut l'étaler sans aucun problème juste après pétrissage si on prend soin de le faire sur une feuille de papier cuisson. En revanche, il est bon de la réfrigérer 1h au moins avant de l'enfourner, ce qui permet d'obtenir un croustillant optimal.

2. Garniture

Epluchez la courge butternut. Enlevez les parties filandreuses contenant les pépins. Détaillez-la en tranches d'environ 1 cm d'épaisseur sur 10 cm de longueur. Dans une sauteuse, faites chauffer le beurre clarifié, ajoutez les lamelles de courge et faites sauter à feu moyen en remuant régulièrement pour que les tranches soit dorées sur toutes les faces. Ajoutez l'oignon émincé, la moitié des épices tandoori et salez modérément. Baissez le feu, couvrez et laissez étuver 5 minutes jusqu'à ce que la courge soit juste cuite (c'est à dire qu'il faut arrêter la cuisson dès qu'on sent que les lamelles n'oppose qu'une petite résistance quand on plonge un cure-dent ; elles ne doivent pas être trop molles car elles vont encore cuire au four). Réservez les lamelles de courge à plat, dans un grand plat, pour arrêter complètement la cuisson.

3. Préchauffez le four à 200° C. Sortez le fond de tarte du réfrigérateur et badigeonnez-le de purée de châtaignes détendue avec la crème liquide. Disposez sur ce fond de tarte 3 ou 4 lamelles de courge rôtie (vous pouvez ou non garder l'oignon), puis une tranche de magret, et ainsi de suite. Saupoudrez du reste d'épices tandoori et enfournez pour 20 minutes environ.

Dégustez cette tarte tiède plutôt que froide, accompagnée de mâche ou de pousses d'épinard en salade, par exemple.



1 commentaire: