mercredi 8 mai 2013

Natalia dans 'Plus belle la vie' et le Cake au citron de P. Hermé




Depuis la fin du mois de mars, j'ai complètement décroché du boulot et de mes préoccupations habituelles. Comme vous l'aurez constaté, le blog est resté en friche... Je me suis lancée depuis quelque temps dans la fabrication des yaourts maison et toute mon activité culinaire se résume, en gros, à faire tourner la yaourtière.

Cette période a été occupée par un gros (remue-)ménage de printemps dans les relations familiales. Avec Miss K., demi-soeur de mini K., la joie de faire enfin la paix. Et d'apprendre à mieux se connaître. Il aura fallu quinze ans, 16 000 km de distance et 12h de décalage horaire.

Simultanément, la découverte fortuite des manipulations d'une belle-soeur en qui j'avais toute confiance, visant à alimenter l'idée que l'Homme (son frère, donc) aurait mérité mieux que de se faire épouser par une femme atteinte d'autisme (vous m'aurez forcément reconnue).

Avis aux auteurs de Plus belle la vie : s'ils cherchent des idées de scénarios pour les prochains épisodes, j'ai de la matière croustillante à fournir...

Il y a dix ans, exactement au même moment de l'année, entre fin mars et avril, une situation familiale compliquée nous avait conduits, l'Homme et moi, à une séparation temporaire. Le 8 mai 2003, nous nous étions rencontrés par hasard à la FNAC Saint-Lazare. Nous avions déjeuné ensemble. Nous nous étions balancé à la figure ce que nous avions sur le coeur et étions repartis fâchés. Enfin, surtout moi. Quatre jours plus tard, l'Homme me suppliait de lui accorder un moment de discussion supplémentaire. Cette fois, nous sommes repartis main dans la main. Cela fait dix ans que nous faisons à nouveau route ensemble. Et c'est ainsi : parce que c'est lui, parce que c'est moi.

********

La recette du jour a depuis longtemps fait le tour des blogs culinaires. Simple et géniale : il s'agit du cake au citron de Pierre Hermé. Une texture fine, légère, ni sèche, ni compacte. Une saveur très citronnée.

Mini K. n'aime pas beaucoup le goût du citron, j'avoue que cela m'arrange. Je ne suis pas obligée de remplacer le rhum par un parfum non alcoolisé (le rhum est essentiel dans ce cake). A la place du cake au citron, on la gave de ce qui est censé faire saliver les enfants de son âge : bonbons Krema, fraises Tagada, Nutella et cetera ;-) Histoire de ne pas l'enfermer dans un monde à part, histoire qu'elle apprenne ce qu'est la vraie vie et de quoi se régalent les vrais gens (c'est à dire les gens normaux comme ma chère belle-soeur).

Hélas, mini K. est déjà contaminée par cette pauvre dingue qui lui tient de mère : elle ne boude pas les bons chocolats noirs, elle se jette sur les fruits secs que j'achète en magasin bio, sur les macarons, les cookies et les pains d'épices maison. Et c'est ainsi. Des goûts et des couleurs...


Le cake au citron de Pierre Hermé




Pour 2 moules à cake de 19cm x 9 cm x 6.5 de hauteur :
- 375g de farine T45
- 3/4 de cc de levure chimique
- le zeste de 3 citrons bios finement râpés
- 400g de sucre (à mon avis 370g sont amplement suffisants compte tenu du sirop d'imbibage)
- 6 œufs moyens à température ambiante
- 190g de crème fleurette
- 3,5 cs de rhum blanc
- 1 pincée de sel
- 135g de beurre doux fondu ou de beurre clarifié.

Sirop d'imbibage :
- 150g d'eau
- 65g de sucre
- 2cs de jus de citron.

1. Dans le bol du robot frottez entre vos doigts les zestes de citron râpés et le sucre. Laissez reposer 10min pour que le sucre se parfume. Préchauffez le four à 160° C. Si vous n'utilisez pas de moules en silicone, beurrez et farinez les moules en prenant soin d'enlever l'excédent de farine. Tamisez la levure et la farine.
2. Quand le sucre a bien reposé, ajoutez-y les œufs et fouettez l'ensemble pendant 5min. L'appareil doit être mousseux et pâle. Ajoutez dans l'ordre, la crème fleurette, le rhum puis le sel. Fouettez pour bien mélanger tous les éléments. Incorporez la farine en 3 fois pour obtenir un mélange épais et onctueux. Ajoutez alors lentement le beurre refroidi.
3. Remplissez sans attendre les moules et enfournez pendant une heure en vérifiant le bon degré de cuisson à l'aide d'une pique.
4. Pendant la cuisson des cakes, préparez le sirop d'imbibage : portez à peine à ébullition le sucre et l'eau juste pour faire fondre le sucre. Laissez refroidir et ajoutez alors 2 belles cs de jus de citron fraîchement pressé.
5. Démoulez les cakes sur une grille. Si vous avez choisi de les imbiber de sirop badigeonnez-les à ce moment, pris laissez-les refroidir. Vous pouvez aussi les glacer : portez à ébullition dans une casserole ou plus simplement au micro-ondes, 250g de marmelade de citron. Passez-la au chinois puis avec un grand pinceau à pâtisserie, badigeonnez toute la surface des cakes sauf le fond d'une fine couche de glaçage. Laissez sécher avant de déguster.

Bien emballés dans du film alimentaire, ces cakes se conservent une semaine. Vous pouvez évidemment diviser les proportions par deux pour n'en faire qu'un à la fois...


1 commentaire:

  1. bonsoir Natalia
    je vous suggère de mettre ds votre mélange '4gouttes d'huile essentielle de citron ( à garder au frigo ), plutôt que de râper les citrons
    merci pour cette belle musique
    Anne

    Anne

    RépondreSupprimer